Il en faut peu pour être heureux (air du Livre de la Jungle)

Prenez un petit garçon de 7-8 ans qui passe son mercredi au travail de son papa et commence à s’ennuyer ferme au milieu de tous ces sandwichs et ces salades.

Prenez un matériau robuste, encombrant mais léger, j’ai nommé un des nombreux cartons qui jonchent le sol après une livraison.

Vous obtiendrez un petit garçon aux anges pendant toute la matinée!

Publicités
Cet article a été publié dans Famille. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s