L’expérience congélation

J’ai découvert un nouvel outil il y a un an, qui est maintenant indispensable à ma cuisine: le congélateur.

Cela paraîtra incroyable à certains mais je n’avais jusqu’alors jamais utilisé le congélateur de façon active, c’était simplement le lieu pour stocker poisson, frites et poêlées de légumes surgelés. Un simple bac à glaçon suffisait, d’ailleurs vide la plupart du temps.

Pourtant, dans ma longue quête pour m’améliorer en cuisine et préparer des plats maison et économiques, j’ai vite rencontré cet allié au détour des blogs et forums.

Un de mes problèmes est de cuisiner pour une personne car Cher-et-Tendre ne mange que sur le pouce. Je n’aime pas cuisiner en petites quantités et je prépare donc toujours les plats sur la base de recettes pour 4 ou 6 personnes, mais que faire des restes?

D’autre part, pour être motivée à cuisiner en rentrant du travail, il vaut mieux avoir tout sous la main, notamment les indispensables ail et oignons. Mais en cuisinant pour une personne, le filet était déjà pourri avant que j’en aie utilisé le tiers.

Face à ces dilemmes, congeler m’est vite apparu comme la solution idéale. Grâce à des amis nous avons pu hériter d’un vieux congélateur et j’ai pu commencer à mettre en pratique.

Quel changement! Cuisiner est d’un seul coup devenu beaucoup plus simple, et en même temps beaucoup plus motivant.

Motivant parce que quand je cuisine, je sais que je pourrai conserver ce plat sans risque au congélateur, et ainsi profiter 1 ou 2 fois encore du fruit de mon travail. Je suis donc beaucoup plus encline à essayer de nouvelles recettes ou à faire des recettes qui demandent du temps en préparation et en cuisson.

C’est cet aspect qui m’a aidée à m’habituer à mon nouveau rythme de travail il y a quelques mois, quand je rentrais le soir vers 23 heures. Impossible pour moi de me mettre aux fourneaux à cette heure-là, je me contentais donc de décongeler un reste de plat cuisiné le week-end. Quel bonheur de pouvoir se reposer en savourant lasagnes ou tajine!

Mon ami le congélateur (remarquez que j’ai beaucoup d’amis: mon amie Kam, mon ami Congélo) a également beaucoup simplifié ma cuisine: plus besoin de me prendre la tête pour être sûre d’avoir ail ou oignons non pourris le jour où j’en ai besoin: j’achète en grande quantité, j’épluche, je coupe en 4 pour les oignons et je laisse les gousses d’ail entières, et hop, dans des sacs ou des pots à confiture au congélateur! C’est la même chose pour le fromage râpé: il est beaucoup plus économique d’acheter de gros paquets, mais le fromage se perdait trop vite. Je le divise maintenant en petits sachets que je congèle. Quand j’en ai besoin pour une recette, je sors le sac quelques heures avant, sinon j’utilise une râpe pour n’en prendre qu’une partie.

Je suis encore un peu réfractaire au fait de faire mes pâtes à tartes moi-même, mais j’achète des pâtes toutes prêtes que je congèle, il me suffit de les ressortir quand j’en ai besoin. Pour la pâte à pizza, par contre, elle est faite maison avec de l’origan. J’en fait toujours le double en quantité, comme ça je congèle l’autre partie, je gagne du temps et de la motivation pour la fois suivante.

Je congèle également les soupes que je prépare (il faut dire que sinon je mangerais la même 10 jours de suite!), le bouillon maison (ça c’est tout nouveau), les carottes cuites pour les jours de « régime » (par contre, pas pratique car elles restent collées, impossible de n’en prendre qu’une partie). Et, en provenance directe de notre boucher, la viande pour que Cher-et-Tendre en ait quand il en veut, et les herbes: persil et coriandre (surtout pas la menthe, dixit ma belle-soeur spécialiste).

Et vous, utilisez-vous beaucoup le congélateur? Pour quels aliments? Je suis preneuse de petits « trucs » qui facilitent la cuisine et la vie!

Publicités
Cet article, publié dans Famille, recettes, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’expérience congélation

  1. Une porte sur deux continents dit :

    Très utile le congélateur, ça dépanne bien aussi. Pour l’instant, je congèle surtout poissons et légumes, mais je pourrais faire mieux. Surtout qu’il y a beaucoup de place, les frigos nord-américain sont énormes !

  2. Melanie dit :

    J’imagine! Tu dois trouver le mien ridiculement petit!

  3. bérengère dit :

    très utile pour stocker les plats de mon ami Picard!!!ahaaha!nous on congèle le pain,la viande parfois,les légumes.

  4. Ping : Réduire son budget alimentation | Une maison en couleurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s