Se laisser porter par la foi

J’arrive depuis peu à me laisse porter par la foi. Porter par ma confiance en Dieu, ma certitude qu’Il est à mes côtés dans les moments difficiles.

Pourtant, ce n’est ni naturel ni évident pour moi: j’ai grandi dans une famille non croyante, et j’avais l’habitude de ne compter que sur moi-même ou sur ma famille. Même après mon baptême, il ne m’était pas naturel de confier mes soucis à Dieu, surtout les soucis matériels, ou ceux pour lesquels je pensais pouvoir me débrouiller seule. On n’importune pas Dieu avec des soucis aussi petits que le montant de son compte bancaire ou une énième dispute entre époux, alors que dans le monde les gens meurent de faim ou des suites de la guerre. Du moins c’est ce que je pensais.

Ma marraine avait pourtant souvent le réflexe de me dire « l’as-tu porté dans ta prière? » quand je lui parlais de mes soucis, mais rien à faire, j’avais honte de le faire, ou alors je le faisais une fois et m’évertuais ensuite à régler le problème seule.

C’est Cher-et-Tendre qui m’a petit à  petit ouvert les yeux.

Face à un problème, j’avais coutume de m’inquiéter énormément et de vouloir absolument en parler avec lui pendant des heures, jusqu’à ce que l’on trouve une solution. La réaction de Cher-et-Tendre était toute autre: énoncer le problème, puis passer à autre chose. Je ne comprenais pas pourquoi il ne voulait pas que l’on cherche ensemble une solution tout de suite. Et j’ai fini par comprendre qu’il n’en parlait pas avec moi parce que cela ne servait à rien. Il faut d’abord prier.

Prier pour présenter à Dieu notre problème et Lui demander de nous guider dans nos décisions. Prier pour apaiser notre coeur et notre esprit tourmenté. Prier pour ensuite pouvoir dialoguer, dans la patience et le respect de l’autre.

J’ai un jour lu un article qui disait que pour réussir son mariage, il fallait parler moins et prier plus. Très difficile à faire pour moi, Cher-et-Tendre vous le confirmera! Mais à chaque fois que je réussis à faire cela, une dispute est évitée.

Et à chaque fois que je prie pour un problème concret (travail, finances, relations…) et que je remets mon fardeau et mon inquiétude à Dieu par la prière, je ressors le coeur plus léger. Bien souvent une solution se présente d’elle-même dans les jours qui viennent.

Cela ne veut pas dire qu’il faut prier et ne rien faire à côté. On dit bien « Aide-toi et le Ciel t’aidera ». Mais remettre ses problème à Dieu nous aide à ne plus nous inquiéter (l’inquiétude n’est en rien productive, si ce n’est d’un ulcère à l’estomac), à prendre de bonnes décisions et à laisser Dieu agir pour nous. Car bien souvent nous ne Lui laissons plus la place pour agir dans nos vies, nous nous sommes fermés à Sa présence.

Il est pourtant bien écrit « Et sachez le: je vais être avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28:20)

Publicités
Cet article, publié dans foi, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Se laisser porter par la foi

  1. Maxence dit :

    Bonjour Mélanie,
    J’ai découvert ton blog aujourd’hui via Facebook. J’ai pris plaisir à le parcourir et je suis heureux de pouvoir ainsi avoir de tes nouvelles. Je te souhaite beaucoup bonheur et de joie dans la construction de ta petite famille!

    • Melanie dit :

      Salut Max!
      Je suis contente de te retrouver ici! Je vais de ce pas t’écrire un email pour prendre de tes nouvelles. Mais peut-être as-tu un blog toi aussi?

  2. Frédérique dit :

    Personnellement, j’ai été élevée par mon père dans la religion catholique ( ma mère était protestante et je ne l’ai pas beaucoup vue) plus par éducation que par croyance: baptème, communion privée, profession de foi, mariage à l’église  » parce que ça se fait ».
    3 années de catéchisme laborieux en révolte avec l’église et ses représentants faisant suite à des questionnements qui n’ont guère cessé.
    Il en résulte que bien certainement le fait de parler à Dieu doit faire du bien si on y croit et que cela doit aider énormément.
    Quant aux discussions avec Cher et Tendre, il n’a pas l’air d’être le seul, d’après ce qu’on en dit, beaucoup d’hommes se comportent ainsi ;alors si tu as le recours et la chance d’avoir la foi et que celle-ci t’apaise et répond à tes problèmes vas-y sans oublier les parents et autres qui sont toujours là.

  3. Melanie dit :

    Je ne me sens pas particulièrement à l’aise avec l’Eglise catholique non plus: pas au niveau local, où j’ai toujours rencontré des prêtres supers, mais plutôt tout ce qui est le Pape et le Vatican. C’est d’ailleurs pour ça que je me définis comme chrétienne et non catholique.
    Quant aux moments de doute et aux questionnements, j’en ai beaucoup moi aussi, il y a toujours des choses que je ne comprends pas dans ma religion!
    Mais une chose dont je suis sûre, c’est de l’intérêt de Dieu pour ma petite personne, et de son amour sans faille! Quoi que je fasse, et quoi que je pense.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s