Pourquoi je fais des couches lavables

Quand j’ai annoncé l’idée d’utiliser des couches lavables pour notre futur enfant, j’ai eu droit  à beaucoup de réactions étonnées. Mais quand en plus j’ai expliqué que je voulais les coudre moi-même, je pense que beaucoup m’ont prise pour une folle!

La réaction la plus fréquente est « Mais pourquoi tu vas t’embêter avec ça?! Les couches jetables c’est le progrès! ». On me dit aussi souvent: « Tu dis ça maintenant! Mais tu verras quand ton enfant sera là, tu vas vite changer d’avis! »

Il est vrai que je me réserve le droit de changer d’avis une fois plongée dans la réalité des couches, mais pour le moment je crois que les couches lavables faites maison sont la meilleure solution:

  • d’une part d’un point de vue économique. Certains peuvent être étonnés que ce soit mon premier argument, mais c’est la réalité: j’espère pouvoir utiliser des couches lavables pour mon enfant, avant tout parce que les couches jetables sont hors de prix! Jusqu’aux 3 ans de l’enfant, on dépense en couches jetables entre 820 euros en marques discount et 1815 euros en grandes marques (d’après le livre « Les couches lavables » de Marianne Markmann, Jouvence Editions). Si on achète des couches lavables, en comptant la lessive, l’eau et l’électricité, on arrive à 687 euros pour la même période de 3 ans. De quoi faire déjà réfléchir. Mais, si en plus on fait soi-même ses couches lavables, à partir de matériaux recyclés (draps, vieux T-shirts, serviettes de toilettes, etc), on descend beaucoup plus bas! Même si vous achetez du fil et des élastiques de luxe, et que vous investissez dans une pince Kam comme moi, vous aurez du mal à dépasser 100 euros. Qui dit mieux?

  • Ensuite d’un point de vue santé: non seulement les couches lavables ne sont pas plus mauvaises pour la santé de l’enfant que les jetables, mais certains disent même qu’elles sont meilleures! C’est vrai que quand on observe une couche Pampers par exemple, on peut chercher longtemps le moindre matériau naturel… Au contraire des couches lavables, souvent fabriquées en coton ou bambou (coton pour moi). Ça a déjà le mérite d’être un peu moins chimique. De fait, porter des couches lavables en coton ou en bambou éviterait à l’enfant d’avoir les fesses rouges. A tester.

  • Pour finir, d’un point de vue écologique, les couches jetables sont une horreur. Environ 4700 couches utilisées par enfant, qui mettent chacune 500 ans à se décomposer dans une décharge! En comparaison, 18 couches lavables (si on a choisi une taille unique) ou 54 (si comme moi on préfère des tailles adaptées à l’évolution de l’enfant). Qui ne mettraient que 60 ans au maximum à se décomposer. Si en plus comme moi vous choisissez de recycler le tissu, l’impact écologique est encore plus faible.

  • Ah, et puis un dernier argument: les couches lavables sont souvent plus jolies! Ça en ferait presque oublier les odeurs lors du change de bébé…
Publicités
Cet article, publié dans Bébé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Pourquoi je fais des couches lavables

  1. Frédérique dit :

    Tes couches sont jolies à regarder et effectivement du point du vue écologique et économique, c’est préférable que des couches jetables, pratiques tout de même dans certaines occasions mais chères.
    En tout cas, il faut aimer coudre pour faire des couches en tissu, félicitations d’une personne quidéteste ça et est une spécialiste de l’ourlet de travers LOL

  2. Melanie dit :

    Mes ourlets sont aussi de travers! Et je n’aime pas tant coudre que ça, la preuve, ça fait des semaines que j’ai abandonné les couches. Il faut que je m’y remette sérieusement cette semaine.
    C’est sûr que je vais quand même acheter un paquet de couches jetables, on ne sait jamais!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s