La passion du scrapbooking

Je suis très heureuse d’avoir une invitée aujourd’hui, Bérengère, qui va nous parler de sa passion pour le scrapbooking.  Pour mémoire, c’est l’amie qui m’a fait le superbe album d’adoption. Vous pouvez la retrouver sur son blog: L’atelier de Bérengère

« A quoi ça te sert toutes ces photos? »

« C’est quoi le scrapbooking? »

« Pourquoi tu perds ton temps avec ça? »

« C’est absurde ce loisir ! »

« C’est un gouffre financier! »

Oui, oui, j’ai déjà entendu ce genre de propos au sujet de mon loisir préféré , qui me dévore de plus en plus !

Eh bien, loin de moi l’idée de vous rendre accro à ce loisir (note de Mélanie: oui oui, on dit ça! 😉 ), je vais simplement essayer de vous expliquer en quoi cela consiste.

Née il y a une dizaine d’années aux Etats-Unis, la fièvre scrap est arrivée il y a 7 ans en France.

Pour ma part j’ai découvert ce loisir par hasard en 2008, en cherchant un moyen d’embellir les photos de  naissance de mon deuxième fils Gabriel. Je suis « tombée » sur un magazine parlant de scrap et j’ai tout de suite accroché!

Je n’avais pas grand chose comme matériel, juste quelques feuilles, des ciseaux cranteurs, de la colle, quelques stickers. Et voici mes toutes premières pages:

A cette époque je n’avais pas encore succombé à la drogue du scrap!

Je suis devenue vraiment accro vers 2010, après la naissance de mon troisième fils, Gwenaël. Dès que je pouvais, je faisais une page, puis des minis albums. C’était, c’est toujours, une échappatoire à ma vie de maman au foyer. Un moyen de faire autre chose que de changer des couches, faire le ménage, le repassage… Ce n’est pas que je n’aime pas rester à la maison pour m’occuper de ma famille, mais on a tous besoin de faire une pause de temps en temps, nous ne sommes pas des machines!

C’est devenu mon monde à moi. J’ai retrouvé cette euphorie que j’avais en couture et dans le dessin.

Mais aussi mon intérêt pour les photos. J’aime prendre des photos, même si la technique ne m’intéresse guère. Ce qui m’intéresse, c’est de figer les événements de la vie à jamais. En regardant de vieilles photos, je me suis dit que j’aurais pu mettre des légendes (« journaling » en scrap), des dates, le nom des personnes qui étaient sur cette photo…

Voilà à quoi  sert le scrap! Réunir l’histoire d’une vie sur une page ou dans des albums, pour transmettre à nos enfants, petits-enfants,… et pourquoi pas en plus, avec des pages ludiques et agréables à regarder!

C’est aussi un moyen de préserver la mémoire d’un être cher qui nous a quitté. Je pense à mon père, disparu il y a 4 ans. Mon fils ainé ne se souviendra pas de lui, mon fils cadet avait 8 mois et mon benjamin n’était pas né.

La photo est le témoin du passé.

Vous avez aussi la vidéo… mais c’est un autre loisir…

Mis à part le partage de souvenirs, le scrapbooking peut être une forme d’art. TOUTES les techniques sont utilisées! Il n’y a pas  de limites! On peut utiliser des pastels pour créer des fonds de page, des encres en spray avec des pochoirs. Il y a des milliers de tampons (acrylique, bois, caoutchouc, mousse). Des rubans, des fleurs en papier, des objets en pâte fimo, bois, liège…. des tissus, des dentelles….

Tout se scrappe !

Bien sûr je ne dis pas que c’est sans risque pour la carte bleue!

Tout dépend du style de scrap pour lequel vous optez.

Si vous optez pour le style « shabby » ou « shabby chic » c’est sûr que le budget peut exploser!

Karola Witczak pour Prima Marketing

Vous avez aussi le « clean and simple ». L’opposé du shabby!

Laure Lemaur-Auzière – laurescrap.over-blog.com

Et d’autres styles à découvrir!

Mais quand on est passionné ,on ne compte pas ! lol

On doit ressentir votre caractère à travers vos pages, c’est ça le plus important.

Par exemple, moi je suis romantique, j’aime le rose, les fleurs, la dentelle… mais j’ai trois petits garçons, et mon mari (bon, 4 petits garçons!), alors je ne vais pas faire des pages roses, avec plein de fleurs! Quand je scrappe des photos d’eux, je suis en mode couleurs vives, graphique, plus clean and simple. Et quand je scrappe une photo de moi, ou d’une petite fille, ou de mariage, je me lâche complétement sur le rose, la dentelle, les fleurs….

moi

mon mari et sa petite soeur

Plus économique encore, le scrap-digital!

Vous pouvez télécharger un logiciel qui s’appelle « Studio-scrap » (www.studio-scrap.com) pour 29.90 euros avec des kits à thème pour 9.95 euros.

C’est aussi un logiciel de retouche photo assez simple.

Mais je préfère la satisfaction de découper, encrer, coller du papier!

Y a-t-il un avenir professionnel dans le scrapbooking?

J’ai envie dire « oui ».

Certaines scrappeuses ont trouvé leur place dans l’industrie du scrap!

Tout d’abord en animant des ateliers, dit « crop », avec pour thème la réalisation d’un mini album ou d’une page, en enseignant des techniques aux participantes.

Puis en créant leur propre marque d’embellissements ou de papiers.

Parmi les plus célèbres en France vous avez:

– Karine Cazenave-Tapis  karinecazenave.typepad.com

– Céline Navarro thegreenfrogstudio.typepad.com

– Marie-Nicolas Alliot ma-ni.creation.over-blog.com

Toutes les scrappeuses en herbe possèdent un blog!

Ainsi que toutes les marques !

Kési’Art (marque française) http://kesiart.oxyweb.com/blog/

Toga (marque française)  http://blogtoga.canalblog.com/

Basic Grey (américaine) http://www.basicgrey.com/scrapbook/

Prima Marketing www.primamarketinginc.com

Au fil des années, les e-boutiques se sont multipliées, entre autres:

www.lafourmicreative.fr

http://www.boitascrap.com/

www.scrapmalin.com

Comme la France est en retard, le marché est en pleine expansion!

Pour ma part, je vais me tourner vers la création d’une micro entreprise. Je ferai des faire-parts, albums photos de naissance, mariage, livres d’or…. Tout autour du papier!

Je voulais être styliste dans la Haute Couture, eh bien je vais être styliste de « papier », après tout, ça se rejoint non?

Je vous ai donné l’envie de connaitre ce loisir? Venez jeter un coup d’oeil sur mon blog www.atelier-de-be.fr et n’hésitez pas à laisser un commentaire!

Bérengère.

Publicités
Cet article, publié dans Découvertes, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La passion du scrapbooking

  1. bérengère dit :

    merci de m’avoir inviter!!!!

  2. Samantha dit :

    Merci les filles pour cette interview super agréable à lire. Bérengère, tu veux pas faire du scrap diappering (couches hautes coutures)?
    Il doit y avoir un bon marché pour ça aussi, et il faut avoir des connaissances en couture que peu de scrap booker ont… Mais des couches avec photos, peut-être pas finalement!
    Juste un autre détail, pour accumuler les albums, il faut de la place. Par contre si tu fais des albums en digital, ça m’intéresse. Rien que d’effacer les photos que j’ai en double, c’est trop de boulôt pour moi!

    Gros Bisous xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s